LE CROYANT (1)

Qu’est qu’un Croyant ? Comment et pourquoi en vient-on à croire, c’est-à-dire à ne plus savoir, ou à ignorer la Loi, tout ce qu’est le monde, l’humain et l’Être ? I. FONDATION DU SYSTÈME. Reprenons le scénario de Rousseau : « Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire Ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour
Lire la suite…

DÉMOCRATIE ET PAUVRETÉ

La pauvreté recule à l’échelle mondiale ; chaque année, en France, les « Restos du Cœur » doivent répondre à une demande accrue – ou s’il faut dire aggravée ? Que les pauvres pullulent dans les républiques bananières d’Afrique, où sévit une corruption aussi endémique que massive, paraît assez logique. Mais comment peut-il se faire que la France, réputée une démocratie, voie le nombre
Lire la suite…

AO ET LAÏCITÉ (2)

À l’intérieur du Religieux, il faut distinguer le Religieux divin et le Religieux mondain, lesquels correspondent à deux formes bien distinctes du Désir. I. DÉSIR RÉGRESSIF ET DÉSIR AGRESSIF. Le Désir peut se manifester sous forme de deux mouvements contraires : soit retourner au fond de l’Horizontale d’origine, soit gagner le sommet du Système. Le premier mouvement, qu’il faut identifier au
Lire la suite…

AO ET LAÏCITÉ (1)

Le long passage et en profondeur de l’AO par Rousseau a permis d’enrichir et d’affiner sa grille d’analyse, ce qui se traduit par la création de trois nouveaux concepts : le Politique, le Religieux et la République. I. POLITIQUE ET RELIGIEUX. Rousseau oppose les besoins et les désirs : les besoins, adéquats à la nature, ou à ce que l’AO appelle
Lire la suite…

MACRON/LE PEN : POLITIQUE ET RELIGIEUX

C’est peut-être le soir du débat de l’entre-deux tours que la France s’est trouvée devant le choix crucial. Face à face M. Le Pen et E. Macron. D’emblée la première donne le ton, c’est-à-dire impose le terrain sur lequel elle entend placer la rencontre. Immédiatement accusatrice, agressive, vindicative, ricanante, elle manifeste clairement son intention d’éviter la confrontation contradictoire des idées
Lire la suite…

LE CROYANT (3)

Considérons donc, comme dans l’article précédent, ce Croyant particulier qu’est André Lesage, dit « Marquis de la Franquerie ». Il est intéressant d’observer cet exemple pour comprendre le fonctionnement du Croyant. Le Marquis, ainsi que le dit le titre de son livre le plus connu – La Mission divine de la France – croit que la France a été choisie par Dieu pour succéder
Lire la suite…

LE CROYANT (2)

Le Croyant a été défini, dans sa genèse, au cours de l’article précédent. Cependant, rien ne permet jamais de faire mieux comprendre un concept qu’un exemple, que l’analyse d’un cas particulier. C’est ce que j’ai fait avec Adolf Hitler (http://www.atramenta.net/books/le-croyant-hitler/105) et René Girard (http://www.atramenta.net/books/rene-girard-scandale/47) — Franz Kafka étant un cas à part, celui d’un Croyant qui ne l’est qu’à son corps
Lire la suite…

LE CROYANT (1)

En ces temps d’attentats rien peut-être n’est plus urgent que de comprendre, comprendre ce qui rend l’atroce possible, comprendre comment l’atroce s’enclenche et s’engendre, de quoi l’atroce est le sens et la  conséquence. En l’occurrence, il faut comprendre ce qu’est un « croyant ». Balayons tout de suite l’objection : « les auteurs des attentats ne sont pas de vrais croyants ». Quand même
Lire la suite…

POLITIQUE ET RELIGIEUX (3)

(Suite et fin de la réflexion commence dans les deux articles précédents.) I. LE TERRORISTE. Pour compléter ce qui a été analysé dans les deux articles précédents concernant le désir régressif qui le caractérise et la terreur que lui inspire son dieu, il faut bien discerner que le terroriste, évidemment, n’est que Haine du politique et Haine de l’Autre, et
Lire la suite…

LE POLITIQUE ET LE RELIGIEUX (2)

(suite de l’article précédent) II. LE POLITIQUE. Celui qui, selon Rousseau, a enclos un terrain en décrétant « ceci est à moi » et a trouvé « des gens assez simples pour le croire », celui-là, pour l’AO, a commis le péché originel : il a perpétré la violence première sur les autres et il a induit chez eux la même « faute ». Les ayant
Lire la suite…

LE POLITIQUE ET LE RELIGIEUX (1)

« Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire “ceci est à moi”, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la société civile.» (Discours sur l’Origine de l’Inégalité entre les Hommes, OC III, Pléiade p. 164) Dans cette phrase de Rousseau, tout est là, en relief et en creux, respectivement du RELIGIEUX et
Lire la suite…

LE BATACLAN (2) : TERRORISTE ?

Au début était le Désir. Ou plutôt : à l’origine du mal était le Désir. Ou plutôt encore : c’est avec le Désir que le mal entre dans le monde. Qu’est-ce que le Désir ? Chacun aspire à l’Etre. Mais l’Etre n’est pas donné : il ne se peut qu’au bout d’un cheminement, d’un effort, au prix de la Volonté,
Lire la suite…

LE BATACLAN : PRIER OU COMPRENDRE

I. CONSTAT Quand la connerie (1) pure a frappé, rien n’est à dire. Tout au moins, rien ne sert de qualifier : il faut se taire à point. Se taire mais ne pas cesser de penser. Et ce qui me donne à penser, en cette fin de week-end sans nom, ce sont les réactions que j’ai entendues nous parvenant du monde
Lire la suite…

CHARLIE ET LES CONS

Il y a quelques années, écrivant deux petits ouvrages de synthèse, j’avais songé à faire entrer au nombre des concepts de l’Analyse Ontologique le concept de “con” et de “connerie”. J’avais alors l’intention de le faire figurer, à sa place dans l’ordre alphabétique, dans le glossaire. Je ne l’ai pas fait : c’est le jour d’y procéder, au moins le
Lire la suite…

DIEUDONNE ET LE COMPLOT

Sans porter aucun jugement ni sur l’homme ni sur l’affaire, au moins peut-on proposer une analyse du phénomène qui défraie la chronique depuis quelque temps. Récemment, à la télévision, le président de la LICRA, Me Jacubowicz, rappelait l’historique d’une dérive. Dieudonné M’Bala M’Bala a formé un beau jour le projet de monter la production d’un film. Il a échoué. C’est
Lire la suite…